Dans la relation humaine, j'ai noté 5 fléaux que nous nous efforcerons de limiter pour permettre à chacun de grandir, de donner le meilleur de lui pour lui-même et la collectivité. Il s'agit de comparer, généraliser, juger, interpréter, culpabiliser. A mon sens, ces mots ne concernent pas les humains... chacun est ce qu'il est car ce qui l'a construit, nous ne le connaîtrons sans doute jamais. Chacun a ses raisons pour agir, penser ou parler comme il agit ou pense ou parle. Il y a encore aujourd'hui, tant d'inconnu.



Mots-clés : , , , , ,

Répondre à cet article