Nous avons tous besoin de reconnaissance : d'abord dans notre enfance par nos parents, nos grands-parents, nos éducateurs, nos enseignants, puis par le psychologue, le médecin dans une écoute totale et entière sans jugement ni doute de la véracité de ce que nous leur dirons et montrerons de notre comportement... puis la notre.

La reconnaissance pleine et entière de notre existence, de nos besoins, de nos capacités ou compétences et de nos émotions génèrent en nous confiance, estime, juste place dans le monde. 

Ainsi au fil du temps, nous saurons faire confiance à nos ressentis et ainsi NOUS FAIRE CONFIANCE. Bien sûr, la vie nous proposera des défis plus ou moins agréables et pour les dépasser, nous aurons des be-soins qui seront des outils. Et en prenant l'habitude de cette pleine présence à soi, nous pourrons évoluer de façon juste. Si nous ne les reconnaissons pas nous-même en premier lieu, ils s'exprimeront parfois de façon inapropriée et puissante par des émotions (douleurs, peurs, tristesses, colères, ec.) et des comportements (ré-actions, actes, attitudes ou paroles... impulsions, indifférence, isolement, plaintes, jugements, critiques...) que nous projeterons sur notre entourage, ceux que l'on aime et le monde puis ils nous reviendront comme des pigeons voyageurs parce que cela leur fait mal aussi. 

La projection que nous faisons de nos émotions sur les autres vient du fait que nous sommes tous des miroirs les uns pour les autres. Nous voyons chez les autres ce que nous ne voyons pas ou partiellement chez nous. La métaphore de la paille et de la poutre l'exprime parfaitement : nous voyons mieux la paille dans l'oeil de notre voisin que la poutre dans le notre.

Alors reconnaissons et acceptons nous tels que nous sommes avec nos émotions, nos besoins, nos peines et nos blessures physiques et psychiques, imparfaits? C'est là prendre soin de nous. C'est ainsi que nous apaiserons nos pensées, nos émotions et nos comportements. Joe Dispenza dit qu'elles génèrent des substances ou molécules chimiques dans notre corps entier. Si nos pensées et nos émotions sont douloureuses et inconfortables alors notre vie en sera le reflet. Si au contraire nous entretenons en nous les plus belles pensées, notre être entier baignera dans la plus belle atmosphère. Alors, les bons gènes seront activés et généreront les bonnes protéines responsables de la structure et des fonctionnements de notre être entier. Nous commencerons à réguler les gènes de notre bonne santé physique et psychique et les gènes des maladies seront désactivés. Nous mettrons en place les bonnes attitudes et les bonnes postures pour nous protéger, appréhender la vie de façon différente, revenir à un état de paix pour rayonner et attirer la paix. Cependant, sachons que la vie ne sera pas un long fleuve tranquille mais tout passe... Rien n'est permanent. 

Prenons soin de nous. Nous pouvons tous progresser et nous améliorer. Veillons à chaque instant par la pleine présence à ce que notre état revienne le plus rapidement à la paix. Nous avons tous un vrai devoir envers nos enfants, petits enfants et ceux que nous approcherons. 

Nous sommes responsables.... de notre bonheur et de la paix sur notre planète.... 

Mots-clés :

Répondre à cet article